Vous êtes ici : Accueil > Présentation

Mot des Co-directeurs
"Equipe jeune puisqu’elle est officiellement née le 1er juillet 2011, l’Institut Maurice Hauriou compte aujourd'hui 24 enseignants chercheurs statutaires et 14 chercheurs associés, issus pour la plupart d'autres universités. Environ 70 doctorants préparent leur thèse dans notre équipe...
... Le laboratoire offre aussi un support scientifique aux étudiants des Masters Droit de la santé et de la protection sociale, Droit des collectivités territoriales et Droit public fondamental, Droit des transports, Droit international et comparé, Ethique de la décision et risques relatifs au vivant.

Prenant acte des restructurations et nouvelles orientations de la recherche, des évolutions du droit public lui-même comme des enjeux sociétaux et économiques de la valorisation de la recherche universitaire, l’Institut a résolument opté pour un projet scientifique à la fois thématique et interdisciplinaire. Dans cette perspective, la recherche a été structurée autour de quatre axes (Puissance publique et libertés, Justice(s) et Droit(s), Droit patrimonial public, Droit de la santé et nouvelles technologies). Si chacun poursuit naturellement ses travaux sur les thèmes qui lui sont propres, la politique du laboratoire est d’associer régulièrement deux ou trois d’entre eux sur des thèmes communs, forgeant ainsi ce qui constitue l'identité propre du laboratoire.

Cette volonté de synergie et de collaboration inspire la gouvernance de l'Institut qui s'appuie, au-delà de ses codirecteurs, sur le Conseil de laboratoire qui se doit d'organiser et d'encadrer l’intense activité collective de ses membres (les cinq premières années de l’Institut ont vu ainsi l’organisation d‘une trentaine de colloques, d’un nombre important de manuels et ouvrages collectifs et de multiples conférences et invitations en France comme à l’étranger).

Enfin, différents partenariats et collaborations ont été initiés, d'autres ont été poursuivis avec succès. L'IMH est un acteur important de l'Institut Fédératif de la recherche « Mutation des normes juridiques » de Toulouse, et s’intègre au sein de l’Institut Fédératif d'Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé et Société (IFERISS). Il poursuit aussi des collaborations avec les autres universités et laboratoires toulousains (Laboratoire des Sciences sociales du Politique de l'IEP de Toulouse, le Certop et le CLLE-LTC de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, le Cirimat UMR-CNRS 5085 de l’'Université Paul Sabatier, la Faculté de Médecine (singulièrement l’équipe UMR-CNRS 1027)…
Ses actions s'insèrent dans plusieurs réseaux internationaux : généralistes, comme l’European Public Law Organization (EPLO), constitutionnalistes comme l'Académie internationale de droit constitutionnel ou tournés vers le droit de la bioéthique (Association internationale Droit, Ethique, Bioéthique et Science)...

Le laboratoire est encore membre d'associations nationales, sociétés savantes du droit : l'Association française de droit constitutionnel, l'Association française de droit administratif, l'Institut pour le droit des libertés, ... De nombreuses collaborations bilatérales existent depuis plusieurs années avec la Thaïlande, l’Argentine, le Brésil, Québec, la Tunisie, les Pays-Bas, l'Espagne...

Partant, l'IMH se construit une identité, à la fois dans la capacité de ses membres de s’inscrire dans les thèmes de l’équipe et, à l’égard de ses partenaires, dans la visibilité et l’ouverture de ses recherches.

La figure de Maurice Hauriou s'est imposée en raison de la pluridisciplinarité de ses travaux et la renommée qui est la sienne dans le monde de la pensée académique, en droit, science politique et au-delà, à travers la théorie de l'Institution. Nous sommes heureux ainsi de porter cette image, fiers du chemin déjà accompli et prêts à relever les défis à venir".

Xavier Bioy et Isabelle Poirot-Mazères